Plantes déménagées

Les premières plantes de mon jardin sont parties pour la Gironde 🙂

IMG_0893

Mes parents descendaient dans leur maison qui se trouvera à une petite heure de notre futur chez nous. C’était l’occasion de charger la voiture à bloc 😛

Cela m’a fait tout drôle… Elles partent avant moi les veinardes !!

Et elles sont bien arrivées 😀

thumbnail_PHOTO-2019-09-08-19-52-17

Mes parents ont réussi à prendre un bon tiers. Il y a surtout beaucoup de rosiers, mes nombreux pots de sedums et de joubarbes ainsi que quelques vivaces…

IMG_0920

La sélection dans mon jardin s’est faite de façon simple : tout ce qui était résistant à la sècheresse ou en pot sera du voyage. J’ai juste abandonné toutes les plantes d’ombre puisque là-bas je n’en aurai pas les premiers temps.

Sauf ma collection d’hostas ! Ils iront sur la terrasse nord afin d’être protégés du soleil et comme je les sais résistants à la sècheresse, j’ai espoir de les garder en vie 🙂

IMG_0891

Quelques hydrangeas feront le déménagement aussi. Là-bas j’en ai vu pas mal. Je pense que les jardiniers les arrosent… mais j’aimerai bien essayer puisque la région est censée être plus humide qu’en Ile de France.

IMG_0889

Après avoir consulté une conseillère chez David Austin et fait quelques recherches sur le net, j’ai choisi les rosiers selon ces critères :
– cultivables en pot,
– résistants et vigoureux malgré une terre pauvre,
– anciens car plus résistants,
– les seuls pimprenelle (‘stanwell Perpetuel’) et de Chine (‘Old Blush China’) que je possède et qui se plairont en terre sableuse,
– et j’avoue, certains n’ayant aucun de ces critères mais dont je n’avais pas envie de me séparer 😉

Me suivront donc 28 rosiers :
Apple Blossom
Gertrude Jekyll
Stanwell Perpetuel
Lavender Dream
Nozomi
Marie Pavie
Munstead Wood
The Fairy
The Lady Gardener
Kews Gardens
Roald Dahl
Princess Anne
The Generous Gardener
A Shropshire Lad
Pomponnella
Aquarelle
Enfant d’Orléans
Monsieur de Morand
William Shakespeare
Tranquillity
Wollerton Old Hall
Madame Norbert Levavasseur
La Belle de Rouet
Old Blush China
Madame Isaac Pereire
Madame Alfred Carrière
Geoff Hamilton
Jasmina

Sur la centaine que je possède, ça reste un beau chiffre 😉

IMG_0897

Côté arbres, j’en ai quelques un en pots qui pourront bien se plaire là-bas. Comme le jardin est vide, ils auront l’occasion de s’y installer pleinement  : trois Erables du Japon, un Magnolia Stellata et un Amélanchier de Lamarck.

Côté vivaces, comme je ne plantais que des plantes résistantes à la sècheresse depuis deux ans, j’ai pu préparer beaucoup de boutures, divisions, graines…

Sedums, lavande, helichryse, sauges, Stachys Bizantina, Perovskia, digitales, gaura verveines de Buenos Aires, coquelourdes, euphorbes, romarin, agapanthe, framboisiers, fenouil, graminées, nepeta, campanules, erigeron, phlomis de Russel… J’en oublie bien sûre…

IMG_0911

Il me reste les asters à diviser mais j’attends que leur floraison soit terminée pour en profiter un peu 🙂

IMG_0900

Voilà ! Je suis lucide, je risque d’en perdre en route en attendant de pouvoir replanter tout ça d’ici notre déménagement. Mais c’était plus fort que moi. J’ai essayé de renoncer et je n’y suis pas arrivée.

Le jardin est tout sec par manque d’eau, mais les nouveaux propriétaires trouveront tout de même un beau jardin au printemps prochain. J’ai veillé à ne pas dépouiller les massifs.

Maintenant, je vous avoue avoir quelques idées pour le futur jardin… Mais ça c’est une autre histoire ! 😛

Belle journée à toutes et à tous 🙂

22 commentaires sur “Plantes déménagées

  1. C’est toute la famille qui déménage finalement! Tu as beaucoup travaillé, et comment faire des choix parmi les 100 rosiers, j’aurais tellement peiné! Tu as raison d’emporter un max de plantes et boutures avec toi, c’est cher de redémarrer à zéro. Vivement la suite!
    Bonne soirée Estelle.

    J'aime

    1. Je te confirme : j’ai énormément peiné et encore aujourd’hui lorsque je passe devant un rosier qui ne fera pas parti du voyage, j’ai des doutes… Mais ce week-end, j’ai pris ma décision : j’arrête de douter. Je rachèterai ceux qui me manquent vraiment là-bas si je constate que j’arrive tout de même à les cultiver en terre sableuse. J’ai de quoi faire déjà avec ceux-là.
      J’ai pris de quoi commencer quelques massifs, parce que financièrement je ne pourrai pas me permettre de dépenser beaucoup d’argent d’un coup. Tout est à créer là-bas, il n’y a rien, pas un arbre, je vais devoir commencer par là.
      Belle journée Fatima, bises

      J'aime

  2. Coucou
    C est déjà cela pour tes plantes en pot !
    Pour tes rosiers : tu ne peux pas essayer de les transporter en racines nues après taille ?
    Ou bien des tiges à bourrer et en jauge en attendant. …
    Bons cartons alors !

    J'aime

    1. Coucou Jacqueline, j’avais pensé faire comme tu le suggères, sauf que j’avais besoin de me préparer psychologiquement. C’est dans l’action que j’arrive à prendre des décisions, faire des choix. Je suis une sensitive 😉
      Les cartons sont pratiquement terminé. Il reste juste nos affaires du quotidien à emballer 🙂
      Belle journée

      J'aime

  3. Bonjour Estelle!
    Quand je pense aux « renoncements » qu’ ont du faire nos enfants à chaque départ en vacances; non! trop gros, non! en double, non! tu as déjà pris 15 barbies avec leur maillot, leur parasol et leur Ken, non! pas la cage de foot, on ne peut pas, ça ne rentre plus, le ballon par contre, oui!
    Choisir, quel dilemme! Mais ma foi, tu t’ es bien débrouillée et tu as surtout…sacrément bossé!
    Sans doute, vaisselle cassée il y aura au cours du voyage, mais les plantes…z’ avez intérêt à faire gaffe les gars!!! On ne rigole pas avec ça…même si en voyant le chargement à faire au moment du grand voyage, j’ en connais qui vont te regarder à 2 fois, en se disant qu ‘il y a une première fois à tout…déménager un jardin, on ne leur avait pas encore fait…enfin, pas sous cet angle!
    Pour la partie confiée aux parents, on sait bien qu’ il n’ y avait aucun soucis à se faire, ce ne sont pas « leurs enfants », mais comme tous les grands-parents, ils ont redoublé d’ attention et d’ amour; ensuite, à toi de faire l’ éducation de tes protégés dans une nouvelle terre!
    Des bises Estelle, des bises! (oui, je double les bises maintenant, c’ est cadeau!)
    Carole.

    J'aime

    1. Et bien figure toi que le déménageur venu faire un devis m’a regardé à 2 fois et m’a bien fait comprendre que c’était soit un camion en plus juste pour les plantes, soit rien du tout !!
      Allez zou, dehors mon gars ! Non mais ! On va se débrouiller sans toi.
      Depuis des semaines je me dis que ce doit être ridicule un tel déménagement. Mais je n’arrive pas y renoncer. Mon Lulu reste compréhensif. J’ai de la chance de l’avoir celui-là, c’est pas comme le déménageur 😉
      Gros bisous Carole

      J'aime

      1. Ridicule?Ridicule? Mais enlève-toi ça de la tête et vite!
        Légitimité de jardinière, plutôt! Et comme c’ est possible d’ emporter une partie de …ta maison (pas sur le dos quand-même) ce serait une frustration de jardinière que de confier tout ton petit monde aux heureux successeurs! Non, non, il reste quoi, grosso-modo quelques pots? Allez, 5 ou 6 pots sur les genoux de vos deux loulous, les poules sur le toit, le poulailler dans la remorque, et les poilus en file indienne jusqu’ en Gironde! (j’ aurais du faire déménageur, j’ ai pas mal d’ idée)
        Plus sérieusement, tu sais que des particuliers, moyennant participation financière, prennent objets, meubles ou autres trucs, plus ou moins encombrants, transportent, puis déposent; je pense qu’ il y a des réseaux officiels et sérieux. Il reste encore quelques mois pour organiser « une fuite de pots » par la route!
        Bises Estelle!
        Carole.

        J'aime

    2. Je crois que les déménageurs doivent en voir des trucs pas nets tu sais. Vu comment le gars m’a regardé, il s’est dit ouh là, encore une zarbi 😉
      Finalement, on pense qu’on va le faire nous même le déménagement. Enfin… Je vais aider Lulu à charger ici et mes cousines et maris pourront sûrement venir l’aider à décharger de l’autre côté. On fera ça en 2 ou 3 fois.
      Moi je te fais plein de bises ! 🙂

      J'aime

  4. Oh mon dieu ! Ca me replonge 10 ans en arrière et moi je n’avais que 2 km à faire mais ce fut un déchirement quand même car certaines étaient intransportables. Et des pots des pots… je te félicite pour ton organisation. Et vivement la mise en place de ton nouveau projet

    J'aime

    1. Tu sais, j’ai fait des choix mais encore aujourd’hui quand je me balade dans le jardin je me dis « et pourquoi pas toi aussi ?! » C’est dur. Mais je me force à en rester là. C’est déjà compliqué de déménager tout ça, même si Lulu est compréhensif. Finalement, que le jardin soit moche avec la sècheresse, ça m’aide à rester raisonnable.
      Vivement que je m’occupe du nouveau jardin oui, ça me fera du bien 🙂
      Belle journée Pascale

      J'aime

  5. Tu en emmènes un paquet, ça va vite devenir un beau jardin! J’espère que tu n’auras pas de perte, quand j’ai emporté mes plantes j’en ai perdu très peu, mes 3 buddleja alors que bizarrement c’est plutôt costaud. Mes troènes qui n’ont pas aimé l’ombre et mes framboisiers, trop à l’ombre aussi je pense.
    Tu laisses un beau jardin aux futurs propriétaires, ils ont de la chance!
    Bonne soirée

    J'aime

    1. J’ai choisi certaines plantes sans être sûre qu’elles allaient supporter le déménagement ou la terre sableuse. J’espère que je n’en perdrai pas trop. Ce qui me soucie le plus c’est que le jardin soit nu là-bas, il n’y a aucun arbre. Du coup il va falloir que je m’occupe de ça en priorité, histoire de créer de l’ombre. Par que là-bas en plein été, ça cogne !
      Bonne journée Cindy

      J'aime

  6. quel boulot de sélectionner toutes ces plantes, je suis sûre qu’elles vont bien se remettre du changement, et qu’elles te donneront encore du plaisir dans leur nouveau chez elles! je suis admirative du travail que t’a donné le choix cornélien des plantes qui vont partir ou rester..un petit mal au coeur pour celles qui ne déménageront pas?
    une grosse bise pour te remonter le moral..

    J'aime

    1. Coucou Cath, ça fait longtemps que je n’ai pas eu de tes nouvelles. J’espère que tu vas bien. De mon côté, je manque cruellement de temps. J’ai même du mal à répondre à vos commentaires.
      Ce fut un gros boulot de choisir les plantes. Ce fut un gros chagrin aussi 😉
      Bisous Cath

      J'aime

  7. Tu as fait des boutures de tes rosiers où tu comptes les déterrer ? Je suis impressionnée devant la résistance à la sécheresse des rosiers installés. Avec le manque d’eau qu’on a eu ils tiennent encore la forme, font de belles tiges et fleurissent. Ils sont incroyables ! Bises.

    J'aime

    1. Pour les rosiers je les ai déterrés. Mais j’en avais déjà une grosse partie en pot. Ceux que j’ai déterrés étaient de jeunes rosiers, pas encore installés. Je vais déjà plantés ceux là et voir comment il réagissent et si ça marche, j’en rachèterai dans ceux que j’adorai ici.
      Bises Lulu

      J'aime

  8. Hhihi, ça déménage, dans les deux sens du terme 😉 Tu n’aurais pas oublié The Faun dans ta longue liste? Tu m’avais promis une bouture 😉 Moi, je te prépare une bouture d’Albéric barbier, un costaud! Quand je vois tous les hortensias que l’on propose de nos jours, je regrette quelques uns de chez moi, surtout ceux dits à « tête plate », j’ai moins de goût pour eux! Les grosses boules, elles me plaisent toujours autant! Hé, si c’est acide dans ton nouveau jardin, ils seront bleus tes hortensias… à moins que tu ne choisisses des blancs! Tu as bien travaillé, on sent bien l’amour que tu as pour tes plantes 🙂 Bonne journée! Bisous Estelle

    J'aime

    1. Oh la vilaine ! je t’ai oubliée !! ‘The Faun’ est parti dans un autre jardin… :-/
      Je n’aime pas les hortensias à têtes plates moi non plus. Je préfère les rondes.
      Quand à la nature du sol, je ne pense pas que ce soit uniquement l’acidité qui donne des fleurs bleues aux hortensias. Il faut aussi qu’il y ait de l’aluminium dans le sol… Je n’ai pas vu d’hortensias bleus là-bas, mais de toute façon ce ne sont pas ceux que je préfère 😉
      Bon, qu’est-ce que je peux faire pour me faire pardonner de t’avoir oublié ?! 🙂

      J'aime

      1. Oui, oui, je me rappelle de ton exclamation en découvrant mes hortensias bleus 😉 J’ai découvert que dans une partie du jardin, ils restent roses! dans le coin zen. Je vais réfléchir à ton expiation… Tiens, si tu as toujours Fifi sur la volière, un petit bout m’irait bien 🙂 Aujourd’hui, Chris vient me rendre visite, j’espère qu’elle ne sera pas déçue… Gros bisous Estelle

        J'aime

    2. Tu vas rencontrer Chris ?! Veinarde 🙂
      Je vais te préparer des boutures de Fifi, sans soucis. Désolée encore.
      Profites bien de ta journée. Gros bisous à toutes les 2

      J'aime

  9. C’est impressionnant le nombre de plantes que tu déménages ! Je comprends bien cette envie d’emmener le maximum après tout le temps qu’on passe à semer, bouturer, planter et puis chouchouter. J’espère qu’elles s’adapteront bien dans leur nouvel habitat mais vu les recherches que tu as faites ça devrait se passer sans problème. J’ai hâte de voir tes projets pour ce nouveau jardin. Bises et belle journée

    J'aime

    1. Coucou Judith, je ne suis pas 100% sur pour toutes les plantes. J’ai essayé de les choisir au mieux. Après ce sera une nouvelle expérience. Il va surtout falloir que je commence par planter des arbres là-bas car il n’y a rien sur le terrain.
      Belle journée, bises

      J'aime

Répondre à lejardindefatima Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s