Repiquage des tomates

Nath m’a demandé de lui faire un pas à pas du repiquage de mes tomates…

Alors zou, j’ai pris quelques photos pendant que je m’y attelais 😉

Tout d’abord Nath, tu dois savoir que tu peux semer juste 2 ou 3 graines dans le godet et lorsqu’elles sont sorties, tu gardes le plus beau pied et tu supprimes les autres. Cela t’évite les repiquages comme je viens de le faire. J’ai fait comme ça parce que j’avais énormément de variétés de graines envoyées par Cath. Cela m’évitait de multiplier les pots dans mon salon les premiers temps 😉

Voilà mes semis de tomates avant repiquage. 

IMG_6833

J’ai 3 graines de chaque espèce par godet.

IMG_6835

J’ai donc cassé les mottes et séparé les 3 pieds.

IMG_6840

Ensuite j’ai maintenu chaque pied au dessus d’un godet et
j’ai rempli le godet de terre de l’autre main.
Une fois rempli, j’ai tassé un petit peu tout autour.

IMG_6847

Et voilà ! Un peu d’eau, des étiquettes, et le tour est joué 😀

IMG_6872

J’ai ajouté des tuteurs aussi, parce qu’en grandissant,
les pieds de tomates auront besoin d’être soutenus.

IMG_6875

Bon, maintenant il y a du monde au balcon…
Quelqu’un veut bien me dire quand je peux mettre mes pieds de tomates dans la serre froide ?

IMG_7057

Sans compter que les courgettes auraient bien besoin d’être divisées aussi… 😆

IMG_6951

Voilà Nathalie, ça te va comme petit tuto ?

Cela n’a rien de sorcier en fait. Je pense qu’il te faut juste prendre confiance en toi. Moi aussi au début j’appréhendais et de m’y mettre m’a permis de me détendre 🙂

Belle journée à toutes et à tous

 

36 commentaires sur “Repiquage des tomates

  1. Bonjour Estelle !

    Tu as du courage de planter autant au potager ! Cette année, étant affreusement économe en temps libre, j’ai presque renoncé à la partie alimentaire du jardinage. Je me contenterai de deux pieds de tomates : c’est presque symbolique quand je pense à la consommation de mes 4 ventres affamés…

    Enfin, je sors un peu la tête de l’eau en même temps qu’arrive le printemps, et ça fait du bien d’avoir à nouveau un peu de temps libre pour jardiner, écrire et lire les blogs !

    Amitiés et douce soirée,

    J'aime

    1. Moi cette année, c’est au jardin d’ornement que je renonce. J’ai eu tellement de cadeaux des copines, qu’il sera pour beaucoup planté, mais j’ai envie de me consacrer pleinement au potager, mon premier objectif lorsque je suis arrivée ici.
      Belle journée G.

      J'aime

  2. Vous avez bien réussi vos semis, ils sont très chouettes. J’espère que tout ce travail sera récompensé par de beaux légumes cet été. Pour ma part, je n’ose pas encore faire vraiment de semis, j’achète les plants directement, mais il y a moins de choix dans les variétés. J’ai essayé les semis de courges et courgettes l’année passé mais vu la sécheresse, cela n’a rien donné. Peut être qu’un jour je ferais comme vous, à fond dans les semis, qui sait ? Bon dimanche à vous

    J'aime

    1. Moi aussi j’achetai des plans au début. Avec le temps, tu prendras confiance et tu te mettras au semis 😉 Moi je m’y suis mise parce que j’aimerai moins dépenser et faire mes propres graines aussi avec les légumes de l’année 🙂
      Belle semaine Stephanie

      J'aime

  3. Hello! C ‘est encore moi, je cours après les billets en ce moment!!! Poules…tomates!
    Que les jardinières sont actives , mais pourquoi donc? Serait-ce le printemps?
    Tes tomates? dans la serre froide? Quand tu veux en fait, mais au p’tit bonheur la chance alors! Comme chez nous!
    Et s ‘il gèle comme chez nous…tu ne vas pas voir les dégâts, comme chez nous…ou alors tu regrettes de n ‘avoir pas pris le temps la veille au soir, de poser du voile d’ hivernage dessus même dans la serre, alors que tu savais qu ‘il allait geler! Mais ça, c ‘est chez nous! Je compte bien naïvement, sur les rayons du soleil qui ont finalement réchauffé la journée pour voir si ça peut le faire, ou s’ il faut que je resème! Bonne leçon, pourtant je connais bien les risques dans notre région, quelle nouille! Prendre de l ‘avance ne sert à rien parfois!
    Je suis par contre entrain de faire du repérage des semis à la volée dans le jardin de certaines de tes graines, semis en godets sous serre et à la volée, match gagnant pour qui, on verra!
    Bises Estelle!
    Carole.

    J'aime

    1. Je vais attendre un peu Carole, je vais jouer la sécurité 😉
      J’espère que les graines que je t’ai offert vont donner des petites pousses… J’aurais moins un sentiment d’échec sur mes partages de l’année 🙂
      Bises Carole

      J'aime

  4. Personnellement mes tomates sont en serre froide depuis plus d’un mois, je croise les doigts pour le moment aucun souci malgré les épisodes un plus froids.
    Pour le semis, je procède pratiquement de la même manière que toi sauf que je mets plus de graines dans les godets pour gagner de la place, ma salle à manger n’est pas très grande.
    Mes courges et courgettes (sauf les butternuts) ont été semées directement en serre froide, elles ont profité du beau temps que nous avons eu la semaine dernière pour croître.
    Voilà mon expérience potagère, bonne soirée, bises.

    J'aime

  5. ouh là là, ils sont déjà beaux ! les miens ne sont pas si développés mais ils s’étirent. J’espère pas trop ! Je veux encore attendre qu’ils s’enracinent mieux pour les repiquer. Arghhhhhhh sacrifier une plantule et même deux….insupportable ! Mais j’ai fait comme toi, 3 graines par godet pas plus.

    J'aime

  6. Je me demandais si le fumier de cheval est bon pour les tomates. Comme il est riche en azote, il risque surtout de bien développer les feuilles, mais les fruits ???
    As-tu une expérience à ce sujet ?
    Bon week-end au jardin!

    J'aime

    1. Je ne met pas de fumier de cheval au pied des rosiers. Lorsque j’énumérais ce que j’utilisais, je parlais en général, au jardin 😉
      Maintenant, tout le potager a eu sa dose de fumier cet hiver. Donc les tomates en auront forcément aussi.
      Bonne journée Anne

      J'aime

  7. Après les avoir oublié une nuit froide dans la serre (je les mettais la journée pour quelles profitent, mais les rentrais à la maison la nuit), et que certaines ai eu des petits soucis, j’ai repiqué tout ce petit monde, et comme dit dans un des commentaires, il ne faut pas hésiter à les replanter bien profond, car elles font des racines sur toute la tige enterrée. J’ai ainsi bon espoir de secourir les quelques pousses un peu affaiblies par le froid. On verra ça assez vite, mais je suis confiante ! 🙂
    Maintenant il faut voir quelles températures sont annoncées pour les nuits, mais à partir d’une certaine taille de tige, le risque est moindre je pense.

    J'aime

  8. J’ai pris du retard avec mes semis de tomates donc je n’en suis pas encore à les repiquer. J’espère qu’elles arriveront à rattraper un peu leur retard. Bises.

    J'aime

    1. Oh ne t’inquiètes pas, je connais des gens qui les sèment tard et ils ont des tomates quand même. On est que début avril. Bises Lulu

      J'aime

  9. Coucou Estelle,

    Alors moi je fais « presque » comme ça … 😉
    En fait, je n’en jette pas.. comme dit Cindy les tomates c’est costaud !!!
    Je les repique donc toutes en les prenant avec une mini fourchette et effectivement le mieux est de les enterrer au maximum car elles vont refaire des racines et se renforcer 😊
    L’année dernière, je les avais repiquées dans un mélange de terreau maison et terreau semis et ils ont été très beau. Pour vraiment les renforcer, il faut je crois, les repiquer au moins 2 fois … et la 2ième fois dans des pots un peu plus grand, ça doit être mieux 😊 Si on ne les enterre pas à fond, il vaut mieux mettre des petits tuteurs, afin de les attacher.. et à la fin du repiquage, on arrose un peu 😁😊
    Tu les a trouvé où tes étiquettes Estelle ??

    Ah oui, j’oubliais ..lorsque je les repique en pleine terre, je mets une grosse poignée d’orties dans le fonds, sans graines bien sûr 😉

    Bises 😘
    Bon vendredi Estelle
    et bon repiquage à tous😉🤭

    J'aime

    1. Moi non plus je ne jette pas. Je disais à Nath qu’elle pouvait faire ça si elle ne voulait pas repiquer mais visiblement c’est bon pour les pieds de tomates de les repiquer 😉
      J’utilise du terreau classique, rien de plus.
      Et lorsque je plante les pieds au potager je fais comme toi, je les enterre jusqu’aux premières feuilles, avec une poignée d’ortie hachée au fond du trou.
      Belle journée Sophie, bises 🙂

      J'aime

      1. Ah bon, je me disais, c’est dommage de gâcher 😉☺

        Très belle journée à toi aussi Estelle 😊😘

        PS : tu me diras où tu les as trouvé tes étiquettes …

        J'aime

    2. Oui tu as vu mon test Sophie ? J’ai pensé la semaine dernière à en planter un là sur la terrasse, comme ça, pour voir. Cela permet de se rendre compte que c’est vraiment résistant. Bon la terrasse est en bois, donc elle garde la chaleur… Après mon mur noir et la dalle de béton de la serre, doivent aussi garder de la chaleur pendant la nuit…

      J'aime

  10. Estelle, tu as bien travaillé! tes pieds de tomates ont l’air bien costaud,
    j’ajouterai un petit plus : je repique dans un pot plus grand, je mets du terreau de rempotage mélangé à du terreau pour géranium (de bonne qualité), et j’enfonce le plant jusqu’au premières feuilles, car sur la tige de nouvelles racines se forment (petites poils)
    et je repique souvent une 2ème fois dans un pot plus profond, toujours en enterrant bien la plantoune.
    J’avais mis mes pieds de tomates (pots) dans ma serre froide, mais heureusement je les ai rapatriés à la maison, car hier matin on a frisé le 0°C! les tomatiers n’aiment pas du tout!
    donc je les planterai plus tard, (peut être après la mi-avril) et la nuit je les protègerai avec une cloche en plastique. Donc patiente encore un peu..:-)
    Voilà! rien de sorcier, je vais devoir moi aussi repiquer les courges!
    bonne journée Estelle, gros bisous

    J'aime

    1. J’utilise du terreau classique et j’enterre bien la plante jusqu’aux premières feuilles lors de la plantation au jardin.
      Je vais attendre un peu pour la serre. Ce matin j’ai été voir, il y fait 2° et cela fait 2 jours que je gratte la voiture pour partir, alors je ne vais pas prendre de risque. Toutefois, j’ai planté dans un des grands bacs de ma terrasse, un pied de tomates pour voir comment il réagirait. Il y ait depuis une semaine et il a toujours la tête bien haute 😀
      Belle journée Cath, bisous

      J'aime

    2. Oh la la les filles, vous allez vous régaler cet été avec vos bonnes tomates !
      C’est teeeellement bon !
      Je pensais peut-être mettre un pied de tomates cerises acheté au marché, à installer dans un pot, pour le plaisir, mais si on part début juillet, ça n’aura pas le temps de donner.
      Sauf si on a encore un balcon, j’espère 😁.
      Bon weekend, bisous.
      Aude.

      J'aime

      1. Ah oui c’est vrai que vous allez déménager cet été… J’ai du mal à l’imprimer pour le moment.
        Après un pot de plus ou de moins 😛
        J’espère que vous allez trouver un petit extérieur. Bisous Aude

        J'aime

  11. Joli tuto bien clair ! Bravo ! Tes tomates sont déjà bien avancées. Moi j’ai un peu loupé cette année, mais bon ça va rattraper quand même. Bises

    J'aime

  12. Au boulot quand on repiquait les tomates on les enfonçait un max dans la terre, juste sous les deux premières feuilles, des racines se développaient sur la tige enterrée et les tomates était plus costaudes. En fait nous en faisait ça à la chaîne en pleine saison de repiquage et je peux te dire qu’une tomate c’est solide lol, contrairement aux courgettes et compagnie qui sont cassantes comme du verre! On avait pas mal de perte dans les cucurbitacées mais quasi rien dans les tomates.
    Bonne journée, bises

    J'aime

    1. Tu as raison, c’est très costaud, c’est facile à manipuler, pas comme les courges ou courgettes 🙂
      Bonne journée Cindy, bises

      J'aime

  13. Je vais attendre la semaine prochaine pour mettre les miennes dans la serre, il fait encore très froid le matin. Au départ je vais juste poser les cagettes sans planter, je pourrais tout sauver en cas de fortes gelées…On ne sait jamais!
    Qu’est ce que tu as mis comme variétés?
    Bisous
    Zut maintenant je dois entrer à chaque fois toutes mes coordonnées pour te laisser un message, ça ne se fait plus automatiquement!

    J'aime

    1. Je vais attendre aussi, ça fait 2 matin que je gratte la voiture… Et j’ai vérifié, il faisait 2° ce matin dans la serre.
      Ceci-dit, j’ai planté il y a une semaine un plan de tomate sur ma terrasse et il n’a pas bougé ! 🙂
      Moi aussi, j’ai plein de blogs en ce moment où je suis obligée de réécrire mes coordonnées à chaque fois, c’est agaçant…
      Bisous Véro

      J'aime

  14. Un grand merci Estelle! Tu as préparé ce tuto de manière claire 🙂 Je vais sûrement transpirer pour les premiers repiquages quand même 😉 mais je me sens moins nerveuse à l’idée de le faire 🙂 juste une petite question, tu reprends le même godet pour repiquer un plant? je croyais qu’il faudrait un plus grand… Ah si, une autre question me vient: tu utilises du terreau semis ou du terreau ordinaire pour le repiquage? C’est vraiment sympa d’avoir pris le temps de me préparer ce pas à pas, je reviendrai le consulter pour bien m’en imprégner 😉 Gros bisous ma Tite Etoile

    J'aime

    1. Comme le dit Cindy, les pieds de tomates c’est super costaud, tu peux les manipuler, ça ne casse pas, comme les courges ou les courgettes.
      J’ai pris les même godets parce qu’avant ils étaient 3 pour un godet, là ils seront seul dans chaque godet, donc tous les nutriments seront pour eux seuls. Les filles repiquent dans un godet plus grand une seconde fois apparemment. Moi je ne le fais pas. Quand tu repiques, n’hésites pas à enterrer le pied jusqu’au premières feuilles, ça le renforce. Moi je le fais au moment de la plantation au jardin, avec des orties achées au fond du trou 🙂
      J’utilise du terreau classique. Pour moi c’est du bisness tous les autres terreaux. J’achète juste du terreau classique et j’utilise ensuite compost et fumier, rien de plus.
      N’hésites pas si tu as des questions. Bisous Nath

      J'aime

    1. Coucou Nanie, je vais attendre un peu parce que cela fait 2 jours que je gratte à nouveau le pare-brise de ma voiture le matin et j’ai vérifié dans la serre il faisait 2°. Mais je me demande si tu n’as pas raison tout de même car j’ai planté la semaine dernière un pied de tomate dans un des bacs de ma terrasse et figure toi que ce matin, malgré le gel, il était toujours fier et droit comme un soldat 🙂
      Belle journée Nanie

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s