Je créé ma pelouse écologique, refuge de biodiversité

Voici un nouvel ouvrage de la maison d’édition Terre vivante, qu’on ne présente plus : « Je créé ma pelouse écologique, refuge de biodiversité ».

IMG_6818

Au départ, je souhaitais découvrir le contenu de ce livre afin de mieux évaluer la situation pour mon projet de prairie sous le vieux pommier.

Si j’avais déjà effleuré l’idée d’une prairie fleurie, j’ai vite renoncé en lisant les pages correspondantes. C’est pourquoi je suis partie sur des plantations de vivaces à l’effet naturel. Je n’avais pas du tout envie de retourner la terre sur cette parcelle.

Ce livre est très intéressant pour les personnes qui commenceraient à s’ouvrir à un jardin plus écologique. Pour ma part, renoncer à une superbe pelouse uniforme c’est quelque chose que je fais déjà depuis un moment maintenant 😆

En réduisant sa surface mais aussi en acceptant qu’il y ait d’autres plantes comme les pâquerettes, le trèfle, le pissenlit, l’achillée… et j’en passe… C’est cette diversité qui préserve la nature. C’est un véritable réservoir pour nos compagnons de jardin.

A noter tout de même pour moi : ne pas faire passer la tondeuse trop souvent à Lulu. Finalement ce n’est pas grave si l’herbe est un peu haute de temps en temps…

Mais avec le temps ne restera t’il pas que des allées à tondre ? 😛

Malgré tout j’ai trouvé ce livre très intéressant. Je n’aurai pas pensé par exemple à utiliser des plantes tapissantes qui supportent très bien d’être foulées et n’ont pas besoin d’être tondues. Sur les sols caillouteux aussi, on peut utiliser des petits sedums…

Si vous chercher des alternatives à la pelouse pour des raisons écologiques ou pour des zones difficiles, je vous recommande la lecture de cet ouvrage. Vous y trouverez tout un glossaire de plantes en fonction de chaque terrain.

IMG_6820

Bonne journée à toutes et à tous 🙂

14 commentaires sur “Je créé ma pelouse écologique, refuge de biodiversité

  1. Oh que ton article est rassurant! Notre pelouse est tout à fait comme il faut….on y trouve tout sauf l’herbe 😉 Les butineurs sont heureux et nous nous avons bonne conscience. le livre à l’air intéressant et je pense que je vais l’acheter. Bonne soirée Estelle

    J'aime

    1. C’est un livre intéressant si tu souhaites découvrir quoi planter dans des zones difficiles. Après, je pense que chez toi, l’art de la pelouse écologique est bien instauré 😉 Belle journée Judith

      J'aime

  2. Ça c’est sûr ma pelouse est assez écologique lol.
    J’ai un endroit, au moins 2-3m2 d’achillee, c’est joli. Hier j’ai déplacé 2 orchidées, ce serait dommage qu’elles se fassent tondre. Il y a par contre des plantes que je ne supporte pas de voir, le chiendent et tout ce qui pique, et les pissenlits, un peu mais pas trop…
    Belle journée !

    J'aime

    1. Je n’aime pas trop le pissenlit moi non plus, mais depuis que j’ai lu que c’était très important pour les abeilles, je me retiens de l’arracher. Belle journée Caro 🙂

      J'aime

  3. Il y a tout ce que tu nommes dans ma pelouse! à part les achillées, ce sont plutôt les primevères qui s’y installent 🙂 et le trèfle, plus tard! Moins drôle, il attire les bêtes qui piquent, vaut mieux éviter de marcher pieds nus sur la pelouse… Ici elle pousse très très vite avec l’humidité, il vaut mieux tondre régulièrement sinon c’est du boulot! C’est pas moi qui le dis, je ne tonds pas 😉 J’ai demandé à Pierre de me faire un petit parterre pour mettre ta bouture de rosier, elle grandit tellement qu’elle s’échappe de son pot! Bisous Estelle

    J'aime

    1. Chez toi, il en reste beaucoup de la pelouse ? Remarque oui en réfléchissant, je me rappelles 😉
      Est-ce que tu sors les poules de l’enclos de temps en temps ?

      J'aime

      1. Oui, oui j’ai beaucoup de pelouse! Surtout à l’arrière de la maison. Je sors les poules quand je peux les surveiller! elles ont vite fait de te massacrer un parterre en grattant!

        J'aime

  4. J’avais vu un livre « alternative au gazon » dans le même style je pense, où les auteurs proposaient des plantes pour remplacer le gazon. Mais je ne l’avais pas acheté, chez moi c’est quand même limité à cause du froid.
    Je suis contente du trèfle qui est plutôt costaud, j’ai maintenant pas mal de sedums, ils se sont repiqués tout seul dans ma « pelouse » en tombant des pots ou massifs alentours.
    Bon après-midi!

    J'aime

    1. Chez toi, tu es obligée de trouver une alternative à la pelouse vu les conditions difficiles de ton terrain. Il faut s’adapter 😉
      Bon après-midi Cindy

      J'aime

Répondre à catherine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s