Vrac

Lorsque Véro nous a donné la recette de sa lessive maison, je lui ai expliqué que j’en avais fait de même pendant plus de 2 ans, seulement j’avais arrêté car ma machine s’en était trouvée encrassée et mon linge sentait mauvais.

Depuis, je change de lessive tous les 4 matins, peu satisfaite des lessives écologiques ou pas… :/

Vous le savez sûrement, depuis plus de 4 ans, j’achète énormément de choses en vrac dans mon magasin bio, avec mes petits sacs en toile. Le riz, les noix, les amandes, les graines, les fruits et les légumes…

img_5586

Et ça y est ! Depuis quelques semaines, mon magasin bio vend la lessive, le shampoing douche et le liquide vaisselle en vrac ! 🙂

img_5579

Je me suis donc empressée d’acheter mes premiers bidons remplis. Le fournisseur n’accepte que la recharge dans ses bidons, pour plus de traçabilité. Donc la prochaine fois je rachèterai un second bidon rempli et ensuite dès que j’en aurai un de vide, je pourrais le recharger à la pompe.

Je suis contente de cette nouvelle initiative ! Pour le moment je trouve ces 3 produits agréables à utiliser et ils sentent très bon 🙂

Il faudra juste que je vois dans le temps si le shampoing douche ne pose pas de soucis pour Liam et moi qui avons une peau atopique.

Quand à la lessive maison, je n’ai pas encore dit mon dernier mot… puisque l’association Mille-Pertuis de mon village propose un atelier confection de celle-ci. Je vais m’y rendre avec mon ancienne recette et comparer, voir si je peux essayer d’une autre manière 😉

Histoire et suivre… mais tout en réduisant nos déchets 🙂

32 commentaires sur “Vrac

    1. Le mien avait un air de vomi, ne moussait pas (bien sûre) et il fallait en mettre plus pour avoir un résultat satisfaisant. J’ai donc arrêté d’en faire lorsque j’ai arrêté de faire ma lessive maison…

      J'aime

  1. J’ai longtemps fait ma lessive, mais un peu la flemme en ce moment et le manque de temps aussi. Je déteste râper le savon de Marseille. pourtant ça pourrait occuper les longues soirées d’hiver lol
    On peu aussi la faire simplement en poudre, c’est pas mal non plus (j’ai juste cassé mon blender donc pas pour l’instant).
    En vrac près de chez moi, elle est trop trop chère…
    Il faudra que je m’y remette.

    J'aime

    1. Moi aussi je déteste râper le savon, quoique ce soit d’ailleurs. C’est vraiment pas confortable et je finis systématiquement par me râper les doigts 😉
      Côté tarif, en vrac, elle me coutera moins chère que la lessive que j’achetais au supermarché. Donc je vais y gagner de ce côté là aussi. Un peu plus de 4€ le kilo. Mais c’est toujours plus chère que faite maison.

      J'aime

  2. Bonjour Estelle-Tenace!!! A proposer dans la liste annuelle des nouveaux prénoms dans l ‘air du temps! Moi, j’ aime!
    Je vais dans une Coop de producteurs, éleveurs, apiculteurs etc…, au village voisin pour les courses en partie alimentaires.Les poulets gambadent, les vaches se crottent les pattes et les cochons se bousculent avec délectation dans la boue! Les carottes sont moches et sales, normales quoi! Et il y a même des truites du Haut-Doubs. Il faut savoir que la note est moins élevée au rayon fromage, fumé, fruits et légumes de saison qu’ en Supermarché. Dommage que ce genre de COOP se trouve toujours en campagne, il serait équitable et juste que tout le monde ai accès au « mieux manger et moins cher qu’ en grande surface!!!
    Sachets en papier, et ils proposent les mêmes sacs que les tiens, je crois que je vais passer le pas, même si je fais toujours mes courses équipée de mon panier. Plus de gel douche depuis un moment, savon doux, et une huile très simple pour hydrater, j’ ai une vraie peau bien réactive! En évoquant Lush, leurs composants et colorants ne sont pas si anodins en y regardant bien. Pour ma lessive, j’ évite juste celles qui promettent de se retrouver sur une plage de Polynésie après avoir lavé et enfilé un pull à col roulé de saison!!! Vinaigre blanc dans un spray pour tout ce qui sera en contact alimentaire et cutané…(cuvette des WC, désolée du détail!), mais pour sûr qu’ on peut aller plus loin; pas vraiment dingue du BIO à tout prix, pour une seule raison, encore trop inaccessible pour une catégorie de gens dans le monde. Et certains labels sont un peu usurpés, je pense.
    Et oui, d ‘accord, pour le linge comme pour la vaisselle, un peu de « chaud » décrasse et entretient la machine. Même nos bonnes vieilles tomettes aiment le chaud et rien que ça, (recette on ne peut plus basique d’ un voisin carreleur de métier).
    Des bises Estelle! ( belle cuisine presque terminée, c’ est le p’tit potager nouveau qui va être content).
    Carole.

    J'aime

    1. Bah c’est plutôt moche comme prénom quand même 😉 ça fait tâche 😀
      Bon, en tous cas tu as bien résumé… Pas facile tout de même d’agir dans le respect de la nature et de notre portefeuille.
      Bisous Carole

      J'aime

  3. Je suis dans la même démarche que toi. Mais pour la lessive je la fais moi même depuis longtemps mais pour une autre raison. Ma fille (15 ans maintenant) est allergique à tout produit parfumé. Depuis, je fais ma lessive à partir de copeaux de savon (sans parfum). Mais je lave à 40° et au moins une machine à 90° par semaine (pour les essuies et linges blancs). Ce passage à 90° est indispensable pour la « survie » de ta machine. Qu’importe le produit, l’eau très chaude est la seule et unique solution pour éviter odeurs, dépôts et autres soucis. C’est un conseil d’un réparateur de machine. Même si c’est énergivore, c’est un passage obligatoire. Ca fait 10 ans que je fais ça et aucun soucis. Bises

    J'aime

    1. Bonjour Pascale, merci pour cette information précieuse. Effectivement je lave tout à 40°. Il doit manquer cette eau très chaude pour bien décaper les résidus de savon. Tu pourrai nous transmettre ta recette de lessive ? Ou c’est peut-être la même que celle de Véro ?
      Bises

      J'aime

      1. Elle est fort similaire. Des copeaux de savon de Marseille dans de l’eau chaude et une càs de bicarbonate. Faire bouillir et verser dans un contenant (ancienne bouteille lessive). Secouer avant chaque utilisation. Pour les proportions je fais à l’oeil : Deux grosses poignées dans une grande casserole. Je ne rajoute rien d’autre étant donné l’allergie de ma fille. Bises

        J'aime

    1. Je pense qu’à la campagne, vous pouvez trouver des produits de meilleure qualité qu’en région parisienne. Vous avez accès plus facilement aux produits locaux. Par chez nous les cultures et l’élevage manquent… Il y a des avantages et des inconvénients partout 😉

      J'aime

  4. Je traîne un peu des pieds pour venir laisser un message… je suis la « mauvaise élève » 😦 j’utilise la lessive classique et les produits de toilette du commerce. Par contre très peu de produits d’entretien, le savon noir est mon allié. Jamais de prises parfumées, je préfère ouvrir grand la fenêtre! Il y a quelques magasins bio sur Brest mais je ne prends pas le temps d’y aller. Il faudrait que je réaménage mon temps libre… C’est pas gagné! Bonne journée Estelle, bisous

    J'aime

    1. Ah bah non, il ne faut pas… C’est pas le but de te faire culpabiliser. Comme je disais à Nanie, à la campagne vous avez plus accès que nous aux produits locaux. La Bretagne est quand même le potager de la France 😉 Tu imagines si tu devais aller faire tes courses chaque semaines à Brest ?
      La lessive et les produits de toilettes sont très polluants pour nous et aussi pour la nature mais il est difficile de trouver de bons produits. Avec le temps, nous arrivons à trouver des solutions, elles arriveront bien dans les campagnes ensuite.
      Bonne journée Nath, bisous
      PS : mais fais gaffe, à notre contact, ça devient contagieux. C’est pas dit qu’un jour tu fasses pas ta lessive maison aussi ou que ta fille la fasse et te donne envie d’en faire autant 😉

      J'aime

  5. Tu es tenace, tu continues ton cheminement, et tu as raison! Je suis allée sur le lien mille-pertuis, le programme est sympa. Moi j’ai la peau très réactive, je mets le minimum de produits dessus, en général des huiles végétales bio et je n’utile que des quantités très faibles de lessive pour laver mon linge (je ne respecte jamais les quantités indiquées sur l’emballage) et j’essaie d’écarter au maximum les produits « sent bon » de synthèse (si on n’y prête pas garde, la maison devient un lieu très pollué). Il y aurait tant à dire…
    Bonne fin de soiré Estelle, bises.

    J'aime

    1. Oui « tenace » ça doit être mon 2ème prénom 😛
      Moi c’est pareil, sur ma peau je met juste de l’huile de jojoba. Pour Liam qui a un eczéma au froid, je lui fais un mélange d’huile calendula et d’aloe vera. Et lorsqu’il fait très froid, nous mettons carrément du beurre de karité sur notre peau.
      Par contre, je n’arrive pas à m’habituer aux lessives qui ne sentent rien. Alors je choisi celles parfumées aux huiles essentielles. Ici c’est de la lavande.
      Chez moi il n’y a plus aucun produit ménager polluant. A tel point que lorsque je me rend dans des lieux où le ménage a été fait avec des produits traditionnels, je le remarque tout de suite (mes garçons aussi) et c’est désagréable. Et je déteste les parfums d’ambiance qu’on trouve dans les sanitaires. Dans ces cas là j’ai tendance à aller faire pipi en apnée 😀
      Belle journée Lalla, bises

      J'aime

  6. Coucou Estelle ! Pour ma part, j’en viens également à réduire de plus en plus mes déchets, mais effectivement, je n’ai pas encore testé les lessives, produit vaisselle et shampoing en vrac de mon magasin bio. C’est qu’en plus de réduire les contenants, on veut quand même que le produit soit efficace et sente bon ! Nous sommes exigeantes ! Je fais mes propres shampoings, savon et j’en suis plutôt contente. Quant au savon noir, à mon avis, c’est lui qui encrasse les machines, si ça flingue nos appareils électro ménager, c’est pas mieux, car eux non plus ne sont pas recyclés. Quand au plastique, je lui fais la chasse depuis plusieurs mois. La lutte est rude ! Delphine

    J'aime

    1. Je suis contente de ces produits et ils sentent bon. Mais je n’ai pas encore assez de recul pour savoir s’ils me conviennent parfaitement.
      Quand aux shampoings et savons j’ai arrêté parce qu’ils me prenaient trop de temps et nous avions des démangeaisons avec. Nos peaux ont besoin de temps pour s’habituer mais là ma petite famille n’en pouvait plus de lutter avec mes mixtures. Par contre je suis très contente du mélange pour Liam et du déodorant. Pour moi je ne met que de l’huile de jojoba pure sur ma peau.
      Mais la lutte au plastique est rude… Et nous ne sommes pas aidées par les industriels.
      Bisous Delphine

      J'aime

  7. Coucou Estelle ,
    Ca serait sympa que ces distributeurs arrivent dans les campagnes car par chez moi , rien de tout cela grrr !!
    J’ai banni certains produits ménagers sans grande efficacité et j’utilise beaucoup le vinaigre blanc , bicarbonate , pierre blanche ….
    Bisous .

    J'aime

    1. Et bien vu que ça n’arrive que maintenant en banlieue parisienne, je peux imaginer chez toi… :/
      Moi aussi j’utilise beaucoup de ces produits bruts. Je n’ai pas encore essayé la pierre blanche. Ma maman me l’a ventée, j’aimerai tester. Le soucis c’est la boite après…
      Bisous Coco

      J'aime

  8. En ce qui me concerne je suis toujours ravie de ma lessive maison! Après plusieurs mois d’utilisation, la machine est toujours propre, les tuyaux aussi (je surveille) le linge sent bon et est propre.Comme tu le disais en commentaire, c’était peut être un des ingrédients de la tienne qui posait problème, je ne mets pas de savon noir dans la mienne, peut être une piste?!?
    Les différentes lessives bios que j’avais testées avaient une odeur épouvantable et coûtaient un bras, tout comme le dernier produit pour laver la vaisselle d’ailleurs…
    Bonne journée, Véro.

    J'aime

    1. Oui je me demande si ce n’est pas le savon noir.
      Ici la lessive sent très bon la lavande et elle me coutera moins chère que la lessive que j’achetai au supermarché…
      La suite me dira vers quelle piste aller.
      Tu fais comment pour surveiller tes tuyaux ? Tu démontes à l’arrière ?
      Bisous Véro, bonne soirée

      J'aime

      1. Non, j’ai un système de tuyaux qui part directement dans mon vieil évier en béton au sous sol, je n’ai qu’à sortir le tuyaux en question du trou de l’évier pour regarder à l’intérieur! Les vieux machins ont quelquefois du bon 🙂

        J'aime

    2. Ah oui pratique.
      Tu as vu Pascale me dit qu’elle fait sa lessive depuis très longtemps et qu’une fois par semaine elle fait une lessive à 90° pour décrasser sa machine et tuyau. Info qu’il me manquait je pense…
      Bon, tout ça me donne envie de réessayer en tous cas 😉
      Bisous Véro

      J'aime

  9. Je continue à utiliser la lessive Le chat, 0% peaux très sensibles sans parfum, sans colorants et sans conservateurs. Tu me diras ce que tu as pensé de tes nouveaux produits.
    Bises

    J'aime

    1. Oui mais chaque mois on met un bidon dans la poubelle de recyclage. Ce n’est pas la solution. Le plastique n’est recyclé qu’une fois et quoiqu’il arrive finira en déchet polluant. Sans compter l’énergie qu’on dépense pour le recycler… Ici je réutiliserai mes 2 bidons.
      Je te dirai, mais hier lorsque j’étendais mon linge, Noah m’a dit que ça sentait bon le savon. La lessive est parfumée à la lavande 🙂

      J'aime

  10. Ce n’est pas toujours aussi simple qu’on voudrait de passer au zéro déchet! Pour la lessive, le produit qui m’a changé la vie (pour le blanc) est le percarbonate de soude (sachet kraft compostable) que j’ajoute directement dans la machine avec les paillettes de savon de Marseille (vrac au magasin bio). On peut ‘aromatiser’ avec de l’huile essentielle. Deux autres découvertes : l’acide citrique (sachet kraft!) pour le détartrage notamment bouilloire et machine à café, absolument génial. Pour la douche, je suis revenue au bon vieux savon traditionnel (bio, surgras…) – pas de contenant plastique! En passant, le savon d’Alep est très bon pour la peau, mais on aime ou on n’aime pas l’odeur.

    J'aime

    1. Oh non ce n’est pas si simple. Cela fait 4 ans que je suis sur le sujet et les commerces autour de nous ne nous donnent pas forcément la possibilité d’y arriver.
      Je fais une partie de mes produits ménagés et de toilette moi même, dont les produits pour mon fils Liam qui a un eczéma au froid. Mais je reste dans des recettes simples et faciles parce que j’en ai eu vite marre de jouer au petit chimiste. L’air de rien, cela me prenait du temps régulièrement, de sortir toute mon artillerie et faire tous nos produits. Lorsqu’on travaille, ce n’est pas toujours facile de trouver le temps pour tout et moi je préfère le passer au jardin 😉
      Le savon de Marseille ou le savon d’Alep sont trop agressifs au quotidien pour nos peaux atopiques.
      Belle journée Chris, bisous

      J'aime

  11. je n’ai toujours pas utilisé des produits fait maison, parce que j’ai eu beaucoup de mal à choisir une lessive (je la prends au savon de Marseille) qui nous convienne (ici aussi nous avons des soucis d’atopies) et pour le shampooing et le savon, idem..mais je m’autorise un jour à faire comme toi, petit à petit! en vrac, mais de qualité, surtout pour les légumes.
    Tu nous raconteras?
    bonne journée Estelle, bises

    J'aime

    1. Ce sont des produits de qualité que j’ai acheté. Et le fait d’acheter en vrac, je gagnerai un peu d’argent par rapport à mes anciennes dépenses de lessive. Celle que je prenais au supermarché dernièrement était plutôt chère finalement.
      Après pour les problèmes de peau, il faut faire attention, tu as raison.
      La lessive, avant d’être vendue en vrac était leur meilleure vente sur ce rayon, elle a donc de très bons résultats. Et moi j’avoue être attachée au parfum d’une lessive. Ce n’est pas forcément bien, mais après avoir eu du linge qui pue, cela me rassure 😉
      Bisous Cath

      J'aime

  12. C’est chouette de pouvoir re remplir les bidons!
    Pour les gels douche j’aime bien Lush mais c’est assez cher alors je ne fais qu’une petite commande vers Noël, on peut ramener les contenants en magasin pour recyclage.
    Au boulot on prend les gros bidons Ecocert pour recharger les petits produits ménager, vu qu’on utilise pas mal de produit vaisselle par exemple.
    Ma soeur fait ses crèmes, shampoing… Elle m’a offert un petit lot à Noël.
    Bonne journée

    J'aime

    1. J’ai acheté chez Lush pendant un moment. Jusqu’au moment où j’ai eu des démangeaisons. Leurs produits, s’ils ont moins d’emballages, ne sont pas forcément bon pour la planète. Je trouve dommage qu’ils n’aillent pas au fond du projet.
      Si ta sœur t’a offert des produits, toi qui aime bricoler, tu vas peut-être avoir envie de t’y mettre 😉
      Elle aurait dû t’offrir un livre sur le sujet 🙂
      Je te conseille ce livre :https://www.amazon.fr/Adoptez-slow-cosmétique-Julien-Kaibeck/dp/B01M0DN1JG/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1547130155&sr=8-1&keywords=julien+kaibeck+slow+cosm%C3%A9tique
      Bisous Cindy

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s